Partagez

Douce mélodie qui a caressé mes jours,
Rires, partages, et bonheur infini,
Ö mon cœur serais-tu encore sevré d’amour ?
Souffle de rêve m’aurais-tu déjà quitté ?
Serais-tu déjà écoulé, temps de mon bonheur,
Qui sans crier gare a éclairer mes jours,
Où es-tu rayon de soleil, merveilleuses senteurs,
Qui dans votre enivrant parfum, me ramenaient l’amour ?
Vous avez donc changé de couleur, brise enchanteresse,
Chaleur de mon cœur, je n’ai rien vu venir,
Vous faisiez luire à mes yeux, le nirvana, l’allégresse,
Ainsi tout va changer sans même prévenir ?
Ö sérénité de mon âme, maintenant troublée,
Le calme imperturbable a quitté mon univers,
Me laissant gésir dans mes pensées,
Ton absence a changé la rime de mes vers !
Merveilleuse source dont coulent mes proses,
Vous qui m’avez appris à sourire,
Dans vos bras, j ’ai su être heureuse,
Loin de vous, maintenant, je soupire,
Songe éblouissant, où baignent mes fantasmes,
Divines sensations dont se souviendra mon cœur,
Pleurant tout bas, j’enterre mes orgasmes,
La joie me quitte laissant place aux aigreurs,
Sur mes jours, la tristesse jette ses voiles,
Mon sublime sourire, pâlit à sa naissance,
Tout est sombre, mes yeux de larmes se voilent,
Mon espoir bourgeonnant, moisit avant la croissance.
Douce mélodie qui a caressé mes jours,
Rires, partages, et bonheur infini,
Ö mon cœur serais-tu encore sevré d’amour ?
Souffle de rêve m’aurais-tu déjà quitté ?

Ana Lina
Tous droits réservés.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes