Partagez

Je voudrais chastement me coucher dans l’azur
D’un féerique palais ; me coucher près de toi ;
M’enivrer du printemps de ton premier émoi ;
Te dénuder mon cœur… Chastement, sois-en sûr.

Je me promènerai dans l’Éden retrouvé
Aux lèvres de l’abîme, en jouant du bassin
Et du violon de l’âme ; amoureux sur ton sein,
Je chanterai l’amour sur un air éprouvé.

Joli val endormi, mystérieux Chanaan,
Ou frégate du mal, trésor de l’océan ;
Chastement, sois-en sûr, je boirai ta vertu

Pour réchauffer mon sang d’un vin rare et profond
Et parsemer d’éclats d’étoiles mon plafond,
Chastement, sois en sûr, bel enfant dévêtu.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.33 sur 3 votes