Partagez

Douceur divine

Douceur divine

Les yeux de la lune observèrent
Une lumière magique enveloppa,
Un ciel paradisiaque murmura,
Le cosmos joue la mélodie,
La beauté bénit la symphonie,
La silhouette de l’amour chanta en cappella.

Le cœur de la musique s’embauma,
Les fibres des nuages se dissipèrent,
Les tourtereaux dansèrent,
L’arbre valsa la sérénité céleste
Les anges appelèrent à la paix universelle.
Les démons mirent le bâton dans les roues rebelles.

Douceur divine,
Posa ses ailes mystiques,
Dans un monde tourmenté, le ciel pria,
Les lumières tamisées ornèrent l’espace.
Les pleurs se mouchèrent,
Le cœur se coinça sur l’autoroute de la paix inédite.

Dans un monde mystérieux et bafoué,
L’âme courut vers un calme magique,
Les trames fatiguées et épuisées,
Dégustèrent un mets mystique.
Dont la saveur est un parfum fantastique,
La brise fut divine et exquise.

Depuis une nature généreuse,
L’âme posa ses ailes
Dans l’île de bonheur la colombe,
Chanta, ses soucis s’épongèrent
Mais la douleur persista
Elle prit place dans la mémoire visuelle.
© Fattoum Abidi
22.8.2017.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes