Partagez

Douceur

Douceur étale son ardeur apaisante,
Son chant arrose l’âme mélomane,
La fraîcheur de la rose déguste
Le mets doux, elle devient soyeuse et magique.

Comme une dentelle la silhouette de la douceur
Apparaît comme une fée paradisiaque,
Sa brise nocturne caresse l’âme
En détresse, la colombe pose ses ailes.

Sur le tapis de la tendresse,
Joue le pianiste en ivresse,
La partition danse avec son cavalier,
Un vent séducteur et dévoué.

Les rideaux des volets partent,
Dans une valse spontanée,
Le moment est propice,
Le croissant invite la lune à danser.
Le Tango fut un moment fantastique.
© Fattoum Abidi
7.8.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 3 votes