Partagez

Doux rayon de soleil depuis que tu es parti,
J’ai perdu le sommeil et mon ciel est si gris.
Que ma peine est grande et tout n’est plus que nuit
et las est mon corps, que mon cœur languit.

Où es tu bel amant toujours si galant,
dans mes beaux yeux lisant, avec de jolies fleurs,
mon prince charmant, si bien causant
qui joyeusement frissonner, faisait mon faible Coeur.

Mais hélas, il est sans vie, il est déjà froid.
Viens donc vite mon doux amant, avant qu’il ne gèle.
prends mes tendres lèvres, serre- moi fort dans tes bras,
couvre- moi de tes baisers ardents, l’heure est si cruelle.

Je revois le film de nos beaux souvenirs d’ antan,
des folles joies et des fous rires à pleines dents,
oui mais moi, je vais partir, je n’en ai plus pour très longtemps,
c’est pourquoi avec toi seul, je veux vivre cet ultime instant.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes