Partagez

…Ne saurez-vous jamais vous satisfaire de cette douce verdure,
Entendez-vous ces chants d’oiseaux de mauvais augure?
Présager une catastrophe, une tempête, dans un proche futur…

C’est une petite parenthèse, entre mes petits essais poétiques, un soir de juin, sur la terrasse, à la lampe à pétrole, avec pour seule compagnie, le chant des grillons, quelques moustiques et les étoiles au-dessus de la montagne à Drom, petit pays qui protège son Clon (fromage unique qui provient de nos fruitières à comté, avec une recette ancestrale). Les vaches dans leur milieu naturel, s’apprivoisent vite. Elles regardent passer les dromadaires (Second nom donné aux villageois, les dromignons pour leurs enfants). « Les Conches », un panorama qui permet de voir la chaîne des Alpes au loin un jour de beau temps, et la plaine de l’Ain de l’autre côté du versant.
A Drom…
Entre vie paisible et querelles de village, la vie s’écoute et s’écoule doucement à Drom.

DROM’AZUR © Copyright 2016 Sylvie Badi
Photo Sylvie Badi



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.62 sur 24 votes