Partagez

J’ai abandonné ma vieille plume dans le grenier,

Emporté par la foudre de notre amour dernier.

Rêveur et pensif perdu dans ce feu immense,

J’ai oublié de te lire tes doux vers intenses.

Tél un feu dévorant et doux dans la sentence,

J’ai laissé  mon coeur brûler sans résistance.

Ma plume et mon coeur t’on cherché sans puissance,

Renversant sur leur chemin, montagne et distance.

Sans peur et sans leurre, j’ai nourri notre destin,

Avec la certitude du futur au festin.

Tél un ouragan de bonheur à ma porte,

Tu as réveillé cette foudre douce qui m’emporte.

Je suis le plus fou des amoureux dans ton four,

Qui sans fin réchauffe en délice ma vie de fou.

J’ai acheté le beau côté de la folie,

Dans les entrailles de cet amour qui nous lie.

J’ai trouvé au fond de cet amour non tâché,

Les délices que la solitude m’avait caché

Je rêve avec toi désormais de liberté,

Sur les rails de notre amour avec fierté.

L’amour m’offre ses folies sans limites,

Dans ce nouveau rêve sans sommeil où je milite.

 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.57 sur 37 votes