Partagez

Viens qu’on discute les goûts et les couleurs
J’ai les mots qu’il faut lettres de tes saveurs
Tais-toi et ne me répond que par tes soupirs
Ton haleine est un air ce courant qui m’inspire

Dans tes yeux l’arche de Noé et toute l’évidence
Un océan d’amour ,la quiétude et l’impatience
Aux cils les désirs ,les péchés et la miséricorde
Où rien est futiles et tout est un ordre

Ton regard m’emporte au fond de tes rêves
Au delà du monde les amours qui s’achèvent
Je demeure dans l’éternité ce songe immortel
D’un clin d’œil je reviens tel un oiseau dans ton ciel

Je veux mourir sur ta poitrine et tu me fermes les yeux
Et d’un baiser tu me ressuscites au gré de tes vœux
L’odeur de ta peau le bercail des caresses
Où je me vois enfant qui a besoin de tendresse

JAD



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes