ECRIN DE NUIT


Image-roses.jpg

La nuit s’est avancée, doucement a murmuré,
Lentement m’a enlacée,
Pour enfin s’ouvrir au rêve en une merveilleuse poésie,
Par laquelle ma passion en sa toile se fait « Belle de Nuit ».

Courtisane du soir, envolée lyrique, flammes de papier,
Lueurs fugaces, voilier de mots, soulèvent mon imaginaire sur le clavier.
La ville s’endort, se déshabille, mille récits de par ma plume,
Caresse délicate, joyaux offerts dans un écrin de mon cœur porte-plume.

Images volées, doux messages qui se cherchent dans la nuit violette,
Bruissements d’un cœur pur, réminiscences oubliées, essence d’une soirée mutine mais muette.
A la tombée de la nuit, doux frôlements, pluies d’étoiles, flots rêveurs,
Envoûtante lueur, déposent l’empreinte de quelques baisers venus d’ailleurs.

Murmures sur l’oreiller, je suis encore et pour longtemps éveillée,
Afin de me rapprocher de vous par la pensée,
Mon cher inconnu, bouquet final en cœurs de roses,
Lâcher de pétales à peine écloses.

Cpyright 216
Martine BES


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.65 sur 43 vote(s)

11 commentaires

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: