Partagez

Écrire sur les murs…

J’ai envie d’écrire sur les murs.
Loin de la page blanche en avoir marre de la marge.
Mes pensées fugitives lèvent l’encre au large,
des phrases enfilades font de grandes éclaboussures.

À lire comme missel pour en entendre les murmures,
ânonnent des ondes qui caressent les tympans.
Remonte l’aiguille en seconde, décompte le temps,
en phrases qui prennent pause aux points de sutures.

J’ai envie d’écrire sur les murs.
Pour montrer ce qui m’habite.
arrêter de prendre la vie en fuite,
libérer mes mots intimes sans censure.

Je pourrai les réciter dos au mur.
Interner ma raison en chasse-galerie,
laisser toute la place à la rêvasserie,
l’âme libre sous la brise sans armure.

J’ai envie d’écrire sur les murs.
De la saison des tableaux noirs au moulin à vent,
laisser ma raison fuir dérouter le cerf-volant,
écrire des mots aux nuances boréales sur fond d’azur.

Une poésie où le mal devient chaste torture.
Un passe-muraille qui lève la voile des pensés.
Un œil-de-pie où s’entrelacent des phrases tressées.
Scalper avec la main du cœur mes maux se claquemurent.

Michel Jetté



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 3 votes