Partagez

ENDURER……..par Khadija Elbahar

c’est trop….j ‘en peux plus

ce trajet d ‘un siècle et demi…

la chaire soupire….le sang…l ‘os aussi

l’âme transpire péniblement….

affamé a un jour de paix….

le contrôle ….cette malveillance….

j ‘en peux plus….stop ….arrêter…

le passage si long….

la vie est courte….

et difficile a endurer…

jouissante de joie….décontracté…

…..des mots …sur la page d’un carnet….

j’essaye de jouer la comédie…..

de me masquer….

c’est lourd de supporter….

la misère….la pauvreté….

j’aime décoller très loin….

pour oublier ce malheur…

au yeux rouge….me poursuis…

c’est quoi la vie….dans ce mauvais marché….

payer ou quitter….

on a pas le choix….juste d’endurer….

le ciel gris….sombre….et le printemps….

difficile d’apprécier….

l’arc en ciel neutre….sans couleur….

sous les griffes de mauvais temps…..

il s ‘enfuie en me disant que….

c’est dure d’endurer….

l’espoir se cache entre les lignes…

de mes livres ….de mes poésies….

n’a pas le courage de se montrer….

ma langue au fond de ma bouche…

bien glacé….

les yeux refusent de voir…

ce qui déplaît…….

chantons la paix et espérant….

les scies impitoyables…ont commencé

au boulot….pour exécuter….

les intrigues sont bien claire…

sans honte….et rien n’est caché….

on parle le jour occasionnellement….

ignorant ce que cache demain…..

et de  perpétuité…

les humains comme nous …..

ne rêvent plus…..

les tambours de guerre ….ont commencé…

le châtiment….c’est dégueulasse…

que ces petits payeront….

sous le silence du monde aveugle…

sans pitié ils se taisent…..

c’est très normal de voir l ‘horreur…

puis on pleure sans changer….

sans réagir….chaqu’un a son prix….

montre moi audace….si tu peux…

dis moi qui mérite la pitié!!!!!!!

agir ou changer….

tu ne peux pas …..tu sera puni…..

tu dois avoir le parrain mineur….

pour dire quelque mots….et chanter….

d’un mouvement du petite baguette….

guidant l’orchestre des assassins….

voleurs de petit joie…..

sourire d’enfants…

accrochant  au dieu de mal…..

« réagir » un verbe très grand….

et c’est l’heure de payer…..

qui peut arrêter……..

cambriolage de petit sang….

destruction des marionnettes et des jouets…..

les sucettes et les biberons…..

sang froid et calmement…..

endurant nos injustices…..

par leurs soudoir….nos bouches soudés….

le morale dans la lampe merveilleuse…

est enfermée……..

le 05/06/2018

les droits sont réservés