Partagez

( Oraison funèbre pour un vieil enfoi….associé)


 » Ainsi s’évade le sourire de ton faciès ravi,

les symboles de la vie s’éteignent à la nuit,

dernier voyage du corps au crépuscule bleuté,

que de regrets alors pourra t-on implorer.

Ignominie du temps qui passe dans les veines,

le printemps s’est enfui pour de plus sombres plaines,

adieu donc, vieux frère, tu quittes là tes soucis,

tes amours, tes joies, ton passage par ici.

Nous resterons debout a veiller ton histoire,

le mensonge parfois sauvegardera ta mémoire,

pars la paix en toi, tu sera un héros,

cet angelot rêvé qui est sorti trop tôt.

Nous assisterons ta veuve que tu laisses sur la route 

éplorée, esseulée, abandonnée au doute,

elle qui tant d’années a su fermer les yeux,

sur tes « petits à coté » de grand mâle besogneux.

Tes enfants également auront notre soutien,

tu leur lègues tes valeurs, une fortune, un maintien,

toi qui étais famille, patrie et religion,

qu’importe tes nombreux masques, tu étais la passion.

Nous passerons sous silence tes cratères de lave,

tes ronces, tes mauvaises herbes, tes racines peu suaves,

tu seras statufié dans une pâte d’allégresse,

envole toi tranquille, aujourd’hui rien ne presse.

Tu baignes dans un halo de glorieuses couronnes,

fleurs du mal engoncées au creux d’une mort larronne,

ta silhouette figée n’attend plus rien de nous,

où tu vas désormais, l’éternité se joue… « 

 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 14 votes