Partagez

Entre ciel et mer…

J’ai laissé mon cœur en suspend
Entre le ciel et l’eau dormante
Comme en ce temps où cher amant
Tu faisais de moi ton amante.

Si tu passes près de la grève
Rappelles-toi tous nos émois
De ceux qui me donnaient la fièvre
Quand je me lovais dans tes bras.

Et si comme à ce moment là
Le soleil lentement se couche
Souviens-toi alors de ma bouche
Et de mes yeux emplis de joie.

Quand la lune réfléchissait
Sur nos corps qui se dénudaient
Bercés dans d’infinies caresses,
Beaucoup d’amour et de tendresse.

Ce soir encore le ciel flamboie
Mais je suis seule à voir la scène
Au fil de l’eau une sirène
M’appelle et me parle de toi.
Danièle Labranche



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes