Partagez

Es-tu prêt à saisir la plume,
Forger du marteau à l’enclume,
Des ferrures de pensées dorées,
Ornant le chemin de ton orée ?

Es-tu prêt à saisir l’esprit,
Attraper la lettre à l’écrit,
Des mots venant de tous horizons,
Pour inscrire en toi des oraisons ?

Es-tu prêt à saisir le sentier,
Que tous les penseurs de l’encrier,
Ont tracé à partir de leur front,
Empruntant l’Âme de leur raison ?

Es-tu prêt à saisir tout un monde,
Aux creux de tes lignes où tout abonde,
De la vie qui mène la danse,
A la mort qui peine l’absence ?

Alors, ouvre grand ta porte,
Qu’entre tout ce qui te transporte,
Et que s’inscrit de ta main, Poète,
Ta signature, en toutes lettres !

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 08.05.2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes