Partagez

Mignonne as-tu comme moi un seul jour,
dans un univers inconnu, ressenti la si douce chaleur
de la flamme magique d’un bel amour
et de bonheur intense emplissant ton cœur ?

Pour l’avoir approchée si près, pour toujours
elle a emporté mon pauvre et faible cœur.
Depuis sans boussole, esclave de l’amour
Je le suis encore ô sublime reine des jolies fleurs.

Elle m’éclaire la nuit comme une bougie le soir
c’est bien la faute au bleu de tes beaux yeux.
Mignonne, pourquoi donc m’en vouloir
lors attiré je suis par la foudre de leur feu.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 15 votes