Partagez

Belle et mystérieuse, pourquoi me cacher,
toi la plus mignonne, tes doux sentiments,
lors pour toi seule, mon pauvre cœur a flashé
ou te plaît-il me voir, sur charbons ardents ?

Ne sois donc pas si cruelle Rose bien-aimée,
et me faire porter seul ce silence, pourquoi ?
Ou ne vois-tu rien, pas même mes yeux si cernés
à force, encore de penser et toujours à toi.

Ô sublime fleur, je me sens tellement perdu
devant toi, qui me troubles et me séduis .
Depuis pauvre de moi, je ne dors plus,
de toi certainement fou, je le suis chaque nuit.

Ô toi ma Reine, pour l’éternité je resterai
esclave de ton charme, mon si bel amour
Aie de mon cœur volé, au moins pitié,
Il ne bat que pour toi, envolé pour toujours.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.11 sur 9 votes