Partagez

– Tournant le dos à mes froides pensées
A travers la fenêtre je vois
Les doux rayons sur mon visage
Raviver l’espoir d’un lendemain

– Dans son cycle, Dame Nature
Oeuvre à me réchauffer le coeur
Attristé par la laideur humaine
Et sa stupide agitation

– Autour de moi, les oiseaux virevoltent
Leurs chants me bercent l’esprit
Dans leur moindre mouvement
Un frisson de plaisir et de joie

– Les fleurs dans leurs doux étalages
Les herbes en éventail
Le spectable du ciel
Dans tes yeux je vois



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.86 sur 7 votes