Partagez

Mes frères et mes sœurs,
Les égarés de l’espoir
De notre terre Afrique
ne perdons pas le moral

Tant qu’on vit sur cette terre
Si elle continue de tourner
Sa roue tournera pour nous
Et nous aurons la liberté

Sans jamais perdre l’espoir
Sans jamais baisser les bras
Un jour sera notre jour
Et on criera ,ohé , de joie
Les opprimés de ce monde
Les malheurs tombent sur nous
Tant que nous sommes au combat
nos efforts vaincront nos malheurs

Moi j’ai jeté des cauris
Pour accuser le diable
De m’avoir donné trop de souffrances
Malgré tout mon mal est demeuré

Car le ciel est resté sans voix
Pour apaiser ma douleur
Et c’est depuis cet instant
que je compte sur moi seul

Donc j’ai pris une route
ou j’ai trouvé une guitare
sur laquelle je pose ma voix
et j’espère trouver ma joie

Aussi, je résume mes problèmes
sur des écrits appelés poèmes
C’est comme un cri d’alerte
mais pour mon talent en exergue

sawadogo daouda – espoire
image: aidforafrica.org



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.83 sur 6 votes