Partagez

Face à toi je suis désarmé armé
Je ne cherche plus à avoir la paix
Ni paroles de sommations, ni regards
Je ne joue plus avec toi, c’est trop tard

Comme l’eau je me propage partout
Dans toutes tes cellules, après je les tue
T’attendais tout sauf ça de ma part
T’aurais pas du me mettre à l’ écart

Ces sentiments sont légers et froids
Mes pensées sont vraiment bien
Je m’amuse avec toi come avec un enfant
Sauf que tu es un adulte depuis longtemps

Et mon sourire te dit plein
Sauf le mot magique, vient
Non pas maintenant, ni jamais
Ton train est parti, tu es resté sur le quai

Et le prochain c’est dans quelques années
Si bien sur tu changeras de pensées
Etonne moi, surprends moi vas-y
On pourra jouer une partie

Les règles du jeu ce sera les miennes
Désolé les tiennes m’ont fait de la peine
Essaie de me toucher, même de loin
Ça me fait rire, quand je vois ton vrai toi.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.71 sur 7 votes