Partagez

Alors que le monde rentre en folie
Où tout est détruit
Elle! sereine et sans haine
Un café, un luxe à la main
Domine les décombres
Où même les ombres
N’osent se profiler
Elle sait que ce monde
Elle en est la matrice
Elle en est la nourrice
Elle prend sa pause
Et se pose en cantatrice
Elle nous raconte tous les sacrifices
Que l’homme a fait subir à la terre et l’humanité
Bombes et massacres en quantité
Elle est là pour soulager les blessés
Soigner leurs plaies
Le coeur en miettes
Elle pense aux enfants de la guerre
À ceux qui ne connaissent que la misère
Et ceux manipulés, utilisés par les pervers
Elle sait, qu’un jour elle enfantera le miracle qui sauvera la terre…

Villeneuve D’Ascq, le 4 juin 2027
Mohamed AMARA



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes