Partagez

FERVEUR DE SILENCE .
A l’aurore ,dès que la neige couvrira l’étang
Les arbres alourdis pleureront de pluie avec le levant :
Je déserterai !
Ils me salueront de leurs branches enneigées :

Car ils savent que je suis écartée de mon pays
Où le soleil toujours resplendit
Ici neige et bruine couvrent mon coeur de nostalgie !
Quand le soir va poindre ,je serai loin d’ici !

Un accueil dans notre ville avec des bras érotiques,
Des belles soubrettes de nos fleurs exotiques,
Le couchant me réchauffera de ses rayons crépusculaires

Qui s’assoupiront avec les vagues de la mer
Où Je déposerai une ferveur de silence
Toute en contemplation ,je serai en transcendance !

LUCYE RAYE (31 OCTOBRE 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.83 sur 24 votes