Partagez

Entre géant bananier
Et fier cocotier
Pousse une sublime
Unique beauté des îles
Fille ou bien femme
En nature puérils
Fée des Marquises
Sensuelle et exquise
Hardie et tout courage
Elle mène libre sa vie
Loin des bruits des villes
Civilisation en sevrage
Elle fuit surtout l ‘Ennui
Blanche solitude tatouée
Couleur bleu sauvage
En ocre et au henné

Tu dessines sur les bras
Fleurs et noueux cobra
Et sur tes belles fesses
L’ amour qui nous blesse
Et sur ton dos
Nos ardentes caresses
Et nos yeux en sanglots
Folles eaux miroir
Des Marquises fières
De t ‘avoir enfantée
Belle des Jungles altières
Adolescent je t ‘ai fumée
Sans même te connaître
Je t’ai embrassée
J ‘ai senti un instant
Mes envies renaître
Sur un poème je t ‘ai rêvée
Comme un enfant
Chéri de ses parents
Lui offrant un jouet

Ô toi fille des îles
Tu es mon asile
La terre de mon salut
Royaume jamais vu
Moi l ‘esclave des désirs
Fais de moi ton prisonnier
Ton ombre ou ton sosie
Pour une étreinte
Éternel plaisir
Loin du monde et de ses
Contraintes
En ton sein je veux gésir
Couvre moi de tes soupirs
Et laisse moi te chérir.

A.A. Au lit 9.10.2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes