Partagez

Je ne sais pourquoi il se mit à la recherche d’une noix de coco,
S’engouffrant avec ardeur dans la jungle dense et luxuriante,
Son couteau de poche toujours bien affûté dans une vie aberrante.
Son parcours en bord de mer, l’ennuyait, il ne se sentait plus du tout accro.

Naufragé sur l’île de la tentation au parfum de fruits tropicaux,
Ainsi devenu le Robinson Crusoé du vingt-et-unième siècle,
Tel le Vendredi de ces lieux, il partit en guerrier, tout espiègle,
Pour s’approprier le fruit au goût délicat d’une fleur de coco.

Sous une chaleur de plomb, il grimpa sur les cocotiers, toujours plus haut,
Monta chercher sa noix, paniqué à l’idée d’en recevoir une sur la tête.
Qu’à cela ne tienne, il en mouilla sa chemisette,
Enlaçant avec force le tronc rugueux pour la troisième fois avec brio.

Depuis, revenu sur terre, notre homme des temps modernes
A enlacé une autre vie sur une plage méditerranéenne,
Subjugué par une féminité rousse ultramoderne
Qui envahit sa nouvelle vie quoiqu’il advienne.

Copyright 2016
Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.69 sur 42 votes