Partagez

 

« Folle esclave »……………………………………….par KHADIJA ELBAHAR

Il était une fois…..

Une femme de telle  beauté….

Un homme a décidé  d’acheter……

Sous-titre d’amour et de respect……

La  petite aux  beaux  yeux……….

Commence le jour par dire oui……

Au suivant du maître à ces petits……

Le maître un jour  est  devenu  vieux…..

Mais le petit a grandi…..

Les ordres  sont  transmis……

De mineurs aux majeurs…….

L’esclave  avait bien  compris…….

Qu’elle est une soumisse des ordres….

Et accueillantes  des caprices et vomisse a vis…..

Par générosité et sans  calcul……

Elle a donné ses  mamelles  bourrées de lait…..

Aux  petits de ces ennemis……

Des chats si doux et jolis……

En ignorant qu’un jour ……

Vont se transformés……

En  des  féroces  prédateurs……

Dans le jeu de vie rapidement …..

Elle sera dévorée……..

Suite à la loi du fort et faible….

Elle donne aux petits……

 pour grandir et lui gronder…..

Pour qu’elle réside entre les barrières…

D’une prison de mot et de culpabilité…..

Un film de carnage….. Psychique sans pitié……

Elle a oublié son nom …..

Son allure et sa beauté…….

Elle a  brisé le miroir pour ne pas ……

Faire rappel a sa sensibilité et sa féminité…….

Elle ne crut que son esclavagisme…..

 Est un devoir……elle a cessée de rêver….

On offrant son cœur à ses maîtres……

Pour l’écraser expert…..et par supériorité……

En gardant l’espoir que les autres…..

Un jour seront changés……

L’esclave a supprimé le jour de sa vie….

Elle a oublié de se promener…..

De voir en haut le ciel bleu….

Inspirant …excitant….motivant……

Et ses oiseaux volants….

Le rêve dans  sa cervelle est suspendu…..

Ces  jours  se ressemble……

Les maîtres dans leurs rêves……

 Lui donnent les ordres…..

Et elle avec son tablier comme un robot…..

Manipulé ….la tête  penchée……

Elle est convaincue que les parts…..

Sont par le destin distribué….

Elle ne veut pas révoltée……

Gentiment elle prend sa part …..

Et sourit et dire merci……

Et travailler ……travailler sans  protester……

Et mettre son humanité …….

Dans un sac en plastique……

Qui sera dans la poubelle jeté……

PAR KHADIJA ELBAHAR

Le 29/06/2019

Les droits sont réservés

L’lorsque l’esclavagisme ; devient une possession 

Merci mes  chers amis  lectrices  et lecteurs .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes