Partagez

Ne laissons pas le temps briser nos illusions,
Caresser le tourment et chasser la raison.
Ne laissons pas le cœur souffrir de nos saisons,
Ignorer la douceur et changer de maison.

Ne laissons pas la peur incliner le bonheur,
Eloigner les étoiles, exiler le seigneur.
Ne laissons pas la plaie muette du déshonneur
Consumer la passion, étouffer notre ardeur.

Ne laissons pas le doute endeuiller nos instants,
La nature redoute l’hiver chuchotant.
Ne laissons pas le jour passer innocemment,
Que la vie puisse rester la clémence du printemps.

Stéphane Meuret
2017, Copyright



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 19 votes