Partagez

A l’entrée de l’allée,
D’allure modeste
La maison rose aux volets verts
Nous plonge dans l’atmosphère du poète.
Tout respire l’univers du Maître.

Quelques pas suffisent
Pour que vibre l’émotion
Et s’ouvre l’appétit
Des couleurs et des tons.

Des gerbes d’iris, de jacinthes et de lys
Parfument à ravir les corbeilles de clématites,
Des tapis multicolores de géraniums et de tulipes
Se déroulent sous les regards éblouis.

Tandis que les pivoines par bouquets
Exultent de beauté,
Capucines et volubilis se côtoient dans les allées
Sous l’oeil amusé des rosiers par millier.

Dans cet océan de couleurs
Les dahlias flamboient,
Et comme dans un tourbillon
Marguerites et coquelicots brassent le papillon.

Puis il y a les lupins et les tournesols
Les glycines, les roses trémières
Et tant d’autres encore
Si subtilement mises en lumière.

Et au détour de quelques allées
Le jardin d’eau bordé de saules
Et son pont japonais
Comme un havre de paix
Respirent l’âme du Maître
Comme s’il était présent.

Assise sur un banc,
Les yeux fermés
Je me suis baignée
Dans cet océan de charme et de poésie
Jusqu’aux tréfonds de ce tableau vivant
Où lumières et couleurs
Jouent si harmonieusement
Que nuls plume ni pinceau
Ne pourront un jour égaler
Pareil chef d’œuvre.

Josette Gallou-Jouet
Le 7 août 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.95 sur 20 votes