Partagez

Des gouttelettes de pluie martèlent
Mes pensées et jouent une sonate
Fiévreuse que j’aime pour elle
Des vagues attachantes et écarlates
S’émeuvent sur un rayon de lumière
S’enroulent et cherchent mes prières
Mes pas s’engouffrent et prennent l’eau
Mes mots se rafraichissent et rament
Vers le large
C’est une histoire que je charge sur mon dos
Et que je jette sur les flots
Pour trouver une dérive à ma rage
Une fête se prépare
A laquelle je ne peux me convier
Alors je jette mes roses rares
Toutes parfumées de leur fard
Je ferme mes yeux mouillés
Le voyage n’est pas si loin
Pour un coeur si mal en point
Et porter son écrin d’amour
Au doigt de celle qui l’attend pour toujours ❤ . . .
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.53 sur 15 votes