Partagez

GRAND-MERE …
En cette aurore dans mon anse
JE PENSE ….
A ma forêt de chênes
A mon plateau d’arbres de joies et de peines
A une belle dame au chapeau beige
Similitude et force comme le piton des neiges
Et à mes jours lointains…
A toi grand- mère , près de ton foyer en regain
Tu nous préparais le café à l’ancien
Tous les matins!
Après la saveur et les arômes
Tu buvais un bol agrémenté de rhum!
Tu gardais tous tes secrets
Dans une boîte argentée
Oh ! Grand -mère !
Tu parlais de grand-père
De son retour de la guerre!
Et tu me souriais
En m’offrant une goyave des champs
Posée sur le vieux buffet d’avant !
Oh! Grand-mère! Tu ne te dérobais jamais
Tu rechignais de ma petite robe d’été
TOI …Toujours ton écharpe si longue
Recouvrant tes frêles épaules jusqu’à tes tongues!

Et ce fameux jour ….Où l’on m’a criée
Pour me dire que tu nous avais quittés !

Oh !Grand mère ! Ici le monde est à l’envers
Même avec la lumière
J’ai la nostalgie de ton âtre ,de tes flammes
Repos en ton âme !
LUCYE RAYE 27 NOVEMBRE 2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.92 sur 25 votes