Partagez

Ha
Haaaaaaaaa
toi ma canicule.
Tu me fais transpirer de désir
sous ta chaleur tropicale,
mon corps en sueur,
surchauffé, excité,
supplie,
viens viens en moi.

Haaaaaaaaaa
toi mon île,
je m’exile sur ton sable chaud,
caressant ta méduse,
qui, médusée se dresse,
sous mes doigts habiles,
et maladroits parfois.

Haaaaaaaaa
toi mon île,
je te veux sauvage,
Fougueux comme un lion,
dévorant la passion, sans exception.
Me faire souffrir presque à en mourir.
Mon corps tressaille de cette douleur,
sous ta terre avide de mon désir bestial.

Haaaaaaaaaa
toi ma canicule,
la vapeur de tes soupirs,
m’inspire l’envie de toi.
Mêlant mon souffle au tien,
vient le baiser endiablé
sur nos lèvres salées.

Haaaaaaaaaaa
sur toi mon île
je suis la mer à marée haute,
te submergeant de ma vague folle,
un séisme nous secoue,
nos corps emportés par les flots du plaisir.

Haaaaaaaaaaaa
toi ma canicule
ta chaleur tombe,
après ces bouillonnant ébats.
Sur toi mon île,
je souffle un alizé de douceur.
A marée basse, je t’enlace tendrement.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.57 sur 7 votes