Partagez

Sur mon corps de braise
tu viens et ta peau m’enflamme
au désir du corps .

Tout contre tes lèvres
la bouche tremble d’émoi
au tambour du coeur.

La fleur entrouverte
reçoit le dard du bourdon
Au fond du calice.

L’éclair nous foudroie
et envoie des jets d’écume
auprès de ma plage .

Mes yeux dans les tiens
abandonnés à l’ extase
Au cri des amants.

Jeanine Chatelain 03Juin 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.5 sur 6 votes