Partagez

Ma plume loquace s’est tue de longue durée
En mémoire de cet écrivain
Inspiration osée, Pour saluer l’âme de Bris Saint
Bien sûr le grand gonzague
Qui depuis sa naissance jusqu’à sa mort
N’est pas oublié comme une drague
Car en transe mémoire, Il vit encore

Le cosmopolitisme de mes vers bouleversés
Que l’oubli-horizoné ne peut y croire
Hommage des autres mémoires
Que l’âme oublieuse a encore tuées.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes