Partagez

                                                                   Honnêteté !

invitation.jpg

L’ un est né dans un cabanon

Terre rouge çà sent bon

Richesse de l’amour

Pauvreté du troubadour .

Apres-chaque-strophe.jpg

Une naissance dans un palais

Cuillère et biberon dorés

Boniche pour le dorloter

Maman s’est absentée .

Apres-chaque-strophe-1.jpg

L’un grandira dans la bonté

L’autre sera trop gâté

Les deux se croiseront à l’université

Et recevront le même diplôme labellisé .

Apres-chaque-strophe-2.jpg

Le premier fêtera avec ses fonds de tiroir

Copine , pizza et chopine dans le noir

Le deuxième en boîte de nuit branchée

Dépensera  ses défis sans compter .

Apres-chaque-strophe-3.jpg

Vive les vacances !  L’un dans la savane,

Camping dans la forêt et cueillette des bananes ,

L’autre en croisière dans le pacifique

Avec une carte à puce toujours magique .

Apres-chaque-strophe-4.jpg

C’est la fin de l’été,  pour le premier

Pôle emploi lui a convoqué

Un contrat avec une startup signé

Et dormir dans un studio, il est logé !

Apres-chaque-strophe-5.jpg

L’automne est déjà bien entamé

Monsieur deux est directeur assisté

Avec le père , tout est arrangé sans challenge

Un loft somptueux dans la résidence des anges .

Apres-chaque-strophe-6.jpg

Un sitcom de réalité sur mon écran dévêtu :

Une fiction sombre pour maximiser  les bas revenus .

La classe moyenne se rétrécit : on est  pauvre ou riche

Dans une société à double vitesse , le peuple est dans une niche

Apres-chaque-strophe-7.jpg

Bien trop à l’étroit pour brandir ses droits à la République

Trop d’injustices, la moralité a disparu, tout est laïc .

L’état empoche  des sommes phénoménales,

Une redistribution à ses enfants pour avoir une vie normale

Apres-chaque-strophe-8.jpg

Mais l’insécurité, la promiscuité, la consommation

Accentuent les journées infernales sans communication

Enfance malmenée ! Féminité en danger ! Escalade de la violence

Toutes les classes sociales sont touchées avec virulence:

Apres-chaque-strophe-9.jpg

Mais un infortuné a  sa dignité

Il va dissimuler sa pauvreté :

Pour ne pas mourir dans les roseaux

Avoir le ventre creux avec les oiseaux :

Apres-chaque-strophe-10.jpg

Les intestins , le deuxième cerveau

Vides , ils mènent l’homme vers le caveau .

Il n’a plus de réflexions

La galère dans l’évolution .

Apres-chaque-strophe-11.jpg

Le malheureux, s’il a été bien éduqué

Il s’en sortira, il a la clé de l’honnêteté;

Dans toutes les sociétés, il y a des dérives

Trop  profitent du système sur la rive .

Apres-chaque-strophe-12.jpg

Tous veulent le dernier cri de la téléphonie

Les dernières modes , un coût à la sortie

Le compte rouge toujours moins que zéro

La masse réclame le bleu pour du beau .

Apres-chaque-strophe-13.jpg

Parents, professeurs, élèves égarés dans leur solitude

Déambulants dans une école buissonnière, livrés à l’incertitude

Ce sont des figurines sur une immense fresque

Ce n’est que le début d’un rêve cauchemardesque .

Apres-chaque-strophe-14.jpg

Une pauvreté éducative avec l’emblème démocratique

Joindre les deux bouts virtuels des élastiques

Un saut de l’égalité réelle , projet de vie et ambition

La richesse se conserve sur plusieurs générations ;

Apres-chaque-strophe-15.jpg

Le premier attendra d’être arrière  grand- père

Et voir un de ses petits  fils sortir de la misère

Accéder au perchoir d’une entreprise  avec de l’argent économisé

Des sacrifices sur les loisirs  à la sueur d’un travail acharné :

Apres-chaque-strophe-16.jpg

L’amour de la famille et sa  grandeur

Sont  l’esprit des  vainqueurs .

Suivons le dicton, l’argent ne fait pas le bonheur

Mais il contribue à atténuer les pleurs !

Apres-chaque-strophe-17.jpg

Ayons l’enrichissement du cœur dans l’honorabilité

Etre riches de notre loyauté et de nos pensées

Nous sommes pères et mères d’une nation de fraternité

Laissons à nos héritiers l’honneur de notre liberté !

Apres-chaque-strophe-18.jpg

Le rideau se ferme pour un autre début : recadrer les lois .

Soyons les acteurs de notre vie et on y croit …

LUCYE RAYE  24 juin 2018

Vous avez visionné chaque péllicule …Votez 5* et diffusez ce film dans chaque salle , dire non à l’esclavage moderne et la misère .

Poétiquement vôtre avec l’espérance d’une vie meilleure !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.8 sur 154 votes