Partagez

Je parle à la femme qui est devant moi :
Es-tu toi,
Celle qui a dit à mon cœur de t’aimer ?
Es-tu toi,
Celle qui hantait ma pensée toute la journée ?
Avec toi,
Mon cœur, rebelle, apprend à ne plus souffrir.
Avec toi,
Il réapprend à aimer.
Femme, douce, charmante et sensuelle,
J’oublie, en ta présence, ma souffrance cruelle.
Le doux rêve de te toucher, de te posséder,
Me rend fou, vivant hors du temps réel.
Le bonheur, avec toi, aura tout son goût,
Et l’amour aura le goût de miel.
Visite mon cœur et embrasse mon corps,
Qui erre, encore, dans toutes les ruelles.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.64 sur 22 votes