Partagez

Morceaux éparpillés,
D’un immense arc-en-ciel,
Qu’un souffle capricieux,
A dispersé sur terre,
Remontant lentement,
A la place initiale,
Couleur par couleur,
Dans l’ordre pré-établi,
Nous cherchons notre lieu.
Dans la même couleur,
Chacun de nous est nuance,
Ni tout à fait unique,
Ni tout à fait semblable…
Couleurs majeures,
Couleurs mineures,
Couleurs diverses,
Qui oeuvrent en leur place,
Tout aussi graves,
Aussi valables,
Que celles que l’on ignore,
Qui se trouvent –hors vision-,
Là où tous les troupeaux ,
Deviennent des légions…
Tous se cherchent en silence,
Comme nous nous recherchons,
Pour recréer un bloc,
Une unité profonde,
Une harmonie nourrie,
Et suffisante en elle,
Ligne de perfection,
Qui forme le mot –Dieu-

Christiane Thépénier
Née le 18 décembre 1925
Poème extrait du livre « les étranges Noëls de Madame Mercier » aux éditions Chloé de Lys



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes