Partagez

Bonne ou mauvaise humeur ?
Telle est l’énigme du jour !
Avant de tartiner le beurre,
C’est la question qui court…

C’est, dès la première heure,
Celle où l’on se sent lourd,
Qu’en réintégrant sa « demeure »,
On a envie d’être sourd…

C’est le stop aux clameurs,
Avant de dire bonjour,
De lire les folles rumeurs,
A la une des papiers du jour…

D’abord s’emplir des odeurs,
Celle émanant des fours,
Des croustillantes saveurs,
Pour se faire moins balourd…

Thé ou café votre honneur ?
Pas question qu’on se goure…
D’alimenter ainsi la fureur
De qui vous tire la bourre !…

Ô Petit « dèje » salvateur,
Préparé avec amour !
C’est une tasse de bonheur,
Dont on lisse les contours !…

C’est le pain qu’on effleure,
D’une lame à rebours ;
Une confiture de fleurs,
Qui repoussent les ours !…

Fuyez vils maraudeurs !
Mal-léchés des faubourgs !…
N’avons besoin de boudeurs,
Pour amuser nos cours…

Arrivez clowns gaffeurs !
Et vous gais troubadours,
Dans un swing de golfeur
Faites valser nos ours !

Chassez tous ces râleurs,
Ces grincheux, ces tue-l’amour,
Ouvrez la porte des bonheurs
Et qu’on se dise Bonjour !

Farfadet gaffeur et joyeux…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 12 votes