Partagez

Derrière les dunes, il y a toi,
Ombre brisée en mille morceaux,
Il y a le froid
Qui envahit mon cœur
Pris dans un tourbillon de terreur.
Derrière les dunes, il y a toi,
Il y a l’ombre de la mort
Qui glisse, sous un soleil resplendissant,
Couleur de sang,
Couleur de mille poisons.
Ma vie est esprit d’aventure,
Caché sous un regard tendre,
Aveugle et mourant.
Derrière les dunes, il y a toi,
Et l’idée nerveuse
Qui fabrique mon poison.
Mes jours se plument
Et déjà, derrière les dunes,
Ce n’est plus toi,
C’est l’autre :
Ombre, froid, terreur…
C’est mon cœur
Qui me tue d’une idée nerveuse.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.62 sur 8 votes