Partagez

Avez- vous besoin de dissimuler mon identité

La mienne est bien là,  sur les murs de la cité  

Authentique, sur la roche du desert, sculptée

Amazigh, je suis , ai-je besoin de me présenter ?

Elle trône en majesté sur le sable, sur la mer

Au sommet  des montagnes, au fond du desert

Se jette dans l’atlantique, ses falaises calcaires

Sur la méditerranée, elle rayonne rebelle et fière

Du fond du Sahel, aux rives du Nil se désaltère

Elle transmet sa culture, son grand savoir faire

Même bouleversée, une histoire marquée de fer

Je la fais voyager, des tatouages sur ma chair

Faut-il m’enterrer dans les entrailles de ma terre

Tombes de mes aînés ne sont pas que  pierres

Elles ont juré de la chanter, de ne jamais la taire

Dans les débris de leurs mausolées séculaires

Et me voilà avec mon identité, sans frontières

Étendard flottant, malgré conquêtes et guerres

Libre, chaînes cassées, sans boulet, réfractaire

Sème à tout vent,  mon écriture, mon abécédaire

Sur les rebords des chemins, des petites pierres

Sur les toits des maisons et leurs murs de terre

Sur les tuiles moulées, mes cuisses et ma chair

De foulards chatoyants, elle tisse ses barrières

Keltoum Deffous, Constantine,



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.67 sur 6 votes