Partagez

Il est des cadeaux de la vie
Juste en levant la tête
de nos yeux éblouis
Quelques rayons de fête.

Lumière d’un soleil couchant,
Scintillant
Offrant ses plus beaux atouts
Comme un homme fou de vous.

À l’horizon les rayons attirent
Et c’est un long soupir
En ce diamant éclatant
La nature s’offre et nous détends.

Entendez vous ces audacieux silences
Juste avant la tempête
Pour rééquilibrer l’atmosphère
« Atmosphère Atmosphère…  »
Réguler la terre
D’un trop plein d’énergie ?

Et la mer déborde,
De la main de l’homme,
Et nos cieux s’assombrissent,
De la pensée des hommes,
Si petits en somme
Face à ces éléments accueillants et nourriciers
Qui ne sont respectés.

La terre s’épuise de ses bois brûlés,
De ses mers souillées,
De ses champs drogués,
De son air vicié,
Des espèces menacées,
Dont certains hommes au coeur fermé,
Dans leur errance
De pouvoirs exacerbés.
La nature bouge, se réveille,
Explose de nos actes et pensées insensés,
Calmant les égos,
Face au cahot,
Point de différences.

Et notre terre s’affaiblit
D’amour en carence
Et nous nous épuisons ainsi
De notre propre inconscience.

Il est plus que temps
De semer à tous vents
Avec les mains du coeur
Et l’Amour
En terreau
Pour notre terre,
Pour nous même,
Afin que nos enfants enfin récoltent
Avec un coeur ouvert débordant de joie et d’Amour, de solidarité et de respect,
Une terre d’amour et de paix.
Parce qu’après tout,
Il s’agit bien de nous.

PJ – 09/09/17 LDP 31



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 14 votes