Partagez

Merveilleuse Rose, ouvre moi ton joli cœur
Toi par la nature si servie, cesse donc de pleurer.
Tu es aimée, la plus charmante des jolies fleurs,
laisse donc ton parfum si enivrant, me griser.

Rose, Reine des fleurs, à l’éternelle beauté
lorsque bien des amants pour toi, perdent la tête
pourquoi donc, dans la grisaille sombrer,
toi si bel objet d’ amour chanté par le poète.

Il te parait bien long le temps quand tu languis
mais heureuse tu seras, laissant parler ton cœur
si court tu verras le temps et si belle sera la vie,
tu retrouveras enfin Rose, ta juvénile fraîcheur.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.43 sur 7 votes