Partagez

De cet homme dont elle croisé le chemin
Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains
Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain
Mais pour elle, elle le voudrait bien.

Hélas, trop d’impossibilités les séparent
Elle l’a connu bien trop tard
Son cœur est pris, elle est bouleversée
Laisse sur le sillon d’une ride, une larme couler.

Ne regrette pas, il n’était pas pour toi.
Pourtant, en remontant le temps
Celui de ses quarante printemps
Peut-être aurait-elle mis son cœur en émoi.

Que de belles choses ils auraient eu en partage !
Il lui renvoi d’elle, une si belle image !
Main dans la main, unis, heureux
Partager joies et souffrances des amoureux.

Le destin n’a pas permit
Que cette rencontre se fit
A l’âge où l’on est séduisante
Ou elle aurait pu devenir son amante !

Elle s’alanguit de cette vaine tendresse
Elle le regarde, fière de son estime
Elle souffre en silence, SOS, détresse
Elle ne peut même pas être, une amie intime.

Jusqu’au dernier jour de ses jours
Au cœur, elle gardera cet amour.
Amour inutile et perdu
Le peu qu’il lui a donné, elle l’a reçu
Comme un don du ciel
Et son cœur doit se contenter
Simplement…d’imaginer
Cette histoire aurait pu être si belle…
Le 8 Juin 2016

AMOUR…

De cet homme dont elle croisé le chemin
Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains
Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain
Mais pour elle, elle le voudrait bien.

Hélas, trop d’impossibilités les séparent
Elle l’a connu bien trop tard
Son cœur est pris, elle est bouleversée
Laisse sur le sillon d’une ride, une larme couler.

Ne regrette pas, il n’était pas pour toi.
Pourtant, en remontant le temps
Celui de ses quarante printemps
Peut-être aurait-elle mis son cœur en émoi.

Que de belles choses ils auraient eu en partage !
Il lui renvoi d’elle, une si belle image !
Main dans la main, unis, heureux
Partager joies et souffrances des amoureux.

Le destin n’a pas permit
Que cette rencontre se fit
A l’âge où l’on est séduisante
Ou elle aurait pu devenir son amante !

Elle s’alanguit de cette vaine tendresse
Elle le regarde, fière de son estime
Elle souffre en silence, SOS, détresse
Elle ne peut même pas être, une amie intime.

Jusqu’au dernier jour de ses jours
Au cœur, elle gardera cet amour.
Amour inutile et perdu
Le peu qu’il lui a donné, elle l’a reçu
Comme un don du ciel
Et son cœur doit se contenter
Simplement…d’imaginer
Cette histoire aurait pu être si belle…
Le 8 Juin 2016

AMOUR…

De cet homme dont elle croisé le chemin
Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains
Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain
Mais pour elle, elle le voudrait bien.

Hélas, trop d’impossibilités les séparent
Elle l’a connu bien trop tard
Son cœur est pris, elle est bouleversée
Laisse sur le sillon d’une ride, une larme couler.

Ne regrette pas, il n’était pas pour toi.
Pourtant, en remontant le temps
Celui de ses quarante printemps
Peut-être aurait-elle mis son cœur en émoi.

Que de belles choses ils auraient eu en partage !
Il lui renvoi d’elle, une si belle image !
Main dans la main, unis, heureux
Partager joies et souffrances des amoureux.

Le destin n’a pas permit
Que cette rencontre se fit
A l’âge où l’on est séduisante
Ou elle aurait pu devenir son amante !

Elle s’alanguit de cette vaine tendresse
Elle le regarde, fière de son estime
Elle souffre en silence, SOS, détresse
Elle ne peut même pas être, une amie intime.

Jusqu’au dernier jour de ses jours
Au cœur, elle gardera cet amour.
Amour inutile et perdu
Le peu qu’il lui a donné, elle l’a reçu
Comme un don du ciel
Et son cœur doit se contenter
Simplement…d’imaginer
Cette histoire aurait pu être si belle…
Le 8 Juin 2016

AMOUR…

De cet homme dont elle croisé le chemin
Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains
Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain
Mais pour elle, elle le voudrait bien.

Hélas, trop d’impossibilités les séparent
Elle l’a connu bien trop tard
Son cœur est pris, elle est bouleversée
Laisse sur le sillon d’une ride, une larme couler.

Ne regrette pas, il n’était pas pour toi.
Pourtant, en remontant le temps
Celui de ses quarante printemps
Peut-être aurait-elle mis son cœur en émoi.

Que de belles choses ils auraient eu en partage !
Il lui renvoi d’elle, une si belle image !
Main dans la main, unis, heureux
Partager joies et souffrances des amoureux.

Le destin n’a pas permit
Que cette rencontre se fit
A l’âge où l’on est séduisante
Ou elle aurait pu devenir son amante !

Elle s’alanguit de cette vaine tendresse
Elle le regarde, fière de son estime
Elle souffre en silence, SOS, détresse
Elle ne peut même pas être, une amie intime.

Jusqu’au dernier jour de ses jours
Au cœur, elle gardera cet amour.
Amour inutile et perdu
Le peu qu’il lui a donné, elle l’a reçu
Comme un don du ciel
Et son cœur doit se contenter
Simplement…d’imaginer
Cette histoire aurait pu être si belle…
Le 8 Juin 2016

AMOUR…

De cet homme dont elle croisé le chemin
Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains
Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain
Mais pour elle, elle le voudrait bien.

Hélas, trop d’impossibilités les séparent
Elle l’a connu bien trop tard
Son cœur est pris, elle est bouleversée
Laisse sur le sillon d’une ride, une larme couler.

Ne regrette pas, il n’était pas pour toi.
Pourtant, en remontant le temps
Celui de ses quarante printemps
Peut-être aurait-elle mis son cœur en émoi.

Que de belles choses ils auraient eu en partage !
Il lui renvoi d’elle, une si belle image !
Main dans la main, unis, heureux
Partager joies et souffrances des amoureux.

Le destin n’a pas permit
Que cette rencontre se fit
A l’âge où l’on est séduisante
Ou elle aurait pu devenir son amante !

Elle s’alanguit de cette vaine tendresse
Elle le regarde, fière de son estime
Elle souffre en silence, SOS, détresse
Elle ne peut même pas être, une amie intime.

Jusqu’au dernier jour de ses jours
Au cœur, elle gardera cet amour.
Amour inutile et perdu
Le peu qu’il lui a donné, elle l’a reçu
Comme un don du ciel
Et son cœur doit se contenter
Simplement…d’imaginer
Cette histoire aurait pu être si belle…
Le 8 Juin 2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes