Partagez

Incertitude,

J’ai hésité un temps à mettre ma robe blanche
J’ai regardé mes mains sans anneau apparent
Je me suis souvenue qu’en un certain dimanche
Un amour éperdu m’a aimée tendrement.

Alors je l’ai revu, l’espace d’un instant
M’asseyant sur le lit, j’ai versé une larme
Il était en mon coeur, je le sentais vraiment
Je le revois encor’, il avait tant de charme.

En bas dans la maison, les invités joyeux
Parlaient tous un peu fort, ignorant tout du drame
Qui en moi se jouait, j’allais devenir femme
D’un homme qui m’aimait, mais moi hélas trop peu.

Il est des conventions auxquelles il faut céder
Personne ne voulait entendre tous les maux
Qui chahutaient mon corps et c’est le cœur bien gros
Que cette robe blanche est venue m’habiller.

Le temps était venteux, me punissait le ciel
Mes yeux étaient humides, aux marches de l’autel
Je ne me souviens pas, avoir de trop souri
Un amour était là, le mien s’était enfui.

Mais j’ai fait comme si, et le temps a passé,
Dans ma tête il est là, je n’ai pas oublié,
Parfois quand je l’entends, je pense à ce dimanche
Et j’ai envie pour lui, de mettre une robe blanche,,,

Danièle Labranche



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes