Invoquer l’Aurore

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Pinterest
Share On Reddit
Contact us

La nuit m’alanguit.
Je me languis
Dans l’attente de l’aurore
Qui est loin d’éclore.

Quand feras-tu la levée ?
Quand vas-tu dissiper
Le Voile de la nuit ?
Le retard me nuit.

Dois-je attendre plus longtemps ?
Dans cette veille je me morfonds.
L’Aiguille en ralentit,
M’éreinte et m’anéantit.

Hâte ton pas ô aurore !
Ne tarde pas encore !
Hâte-toi, tu me feras que mon bonheur.
Je t’implore, fais moi cette faveur !

Hâte-toi, car je vais conter fleurette
Depuis une belle lurette
A ma destinée
Nouvelle née.


Donnez votre note:
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
5.00 sur 1 vote(s)


A découvrir aussi sur le web:

1 commentaire

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez être connecté: