Partagez

Le chef se fait de la bile
Au resto Tchernobyl
La clientèle a le regard livide
Des jours de pluie acide

La lumière abonde
Sous la verrière micro-onde
Elle cuit à l’étuvée
Traversée de rayons UV

En lisant le menu exotique
Et la feuille de choux qui intoxique
Aussi sûrement que le dioxyde
De leur verre d’eau…micide

On ne demande plus le menu végétarien
Depuis que légumes et fruits ne goûtent rien
Et que la vinaigrette « Three miles Island » légère
Active le compteur Geyser

Perplexe devant la viande fumée
Qui a un arrière-goût de cheminée
Méfiante elle ouvre l’huître au scalpel
Biopsie mortelle

Arrive le vin rouge sang
Garanti stérilisé cent pourcent
Par l’Honorable Industrie Viticole HIV
Qui tente d’écouler sa dernière Cuvée…

Que les coupables
Se mettent à table !

Robert Marois, J’accuse Bocuse!
image: gaultmillau.com.au



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.55 sur 11 votes