Partagez

J’ai compris
Pourquoi on ne les voit pas
C’est leur nombre
Qui les jette dans l’ombre.

J’ai compris
Pourquoi les restes de repas
C’est pour l’œuvre charitable
Qui tombe de table.

J’ai compris
Pourquoi ils mordent à l’appât
J’ai vu les yeux aqueux
Qui font la queue.

J’ai compris
Pourquoi les cent pas
Ils sont las d’attendre
Dans les soupes leur pitance.

Robert Marois – j’ai compris
image: asiasociety.org



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.37 sur 8 votes