Partagez

J’ai entendu une voix au milieu de la nuit
Une voix mélancolique
Une voix douce et tendre
Sous la pleine lune
J’ai entendu une voix
Dans l’obscurité de la nuit
Où le ciel portait son plus beau collier
Un collier aux perles d’étoiles
Un collier aux perles de lune
A travers les reflets de la lune
On pouvait voir sa silhouette
C’était une conteuse
Elle donnait sa voix à la nuit
Elle donnait sa voix
Aux êtres qui veillent
Elle donnait sa voix
Aux traqueurs de mémoires
On pouvait entendre les échos de sa voix
Résonner dans le silence de la nuit
On pouvait entendre le fracassement
Des vagues sur les berges du fleuve
Résonner dans le silence de la nuit
Des berges du fleuve
Où les lamantins viennent s’abreuver
A la tombée de la nuit
Sous la pleine lune
Sous les reflets de la lune
Les lamantins aux yeux-perles
Les lamantins aux yeux–émeraudes
J’ai entendu une voix au milieu de la nuit
C’était la gardienne des nuits
Depuis la nuit des temps
Avec sa voix douce et mélancolique
Elle veillait sur les étincelles restantes
De notre mémoire pour garder sa mémoire vivante
Pour la mémoire des hommes et des femmes
Partis vers des terres lointaines
Partis sous d’autres cieux

Hérouville-Saint-Clair, 3 Juin 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 4 votes