Partagez

J’amuse l’été !

Nous sommes au présent et si imparfaits
Une image se déchire sur le perron ! Hé
La vie nous est conté, l’absence consolé
Mais un rien attache toutes nos pensées

Nous marchons un peu, vers ce rocher
Comme si nous voulions le redessiner
Mais nous n’arriveront pas à contrôler
Nos erreurs du passé, ces mots desséchés

Toute cette encre aura pourtant bien couler
Sur les pages encore vierges de ce bel été
Et nous fûmes contraint de nous séparer !
Car l’amour interdit par l’un de nos aînés

Bien des années sur nous auront passées
Nos chemins auront pris d’autres orées
Sous ces beaux filaos, et nos yeux rivés
Vers cet Océan ingrat qui m’avait rejeté

Aujourd’hui je m’en vais vers ma destinée
Retrouver nos rires d’enfant, notre liberté
Car même si le monde s’est voulu obstiné
Il n’avait pas le droit de briser notre amitié

…/…

Thierry Titiyab Malet(mardi, 31 mai 2016 18:44)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.9 sur 10 votes