Il est un parfum si doux


IMG_20161101_215137_637.jpg

Il est un parfum si doux
que, lorsqu’il me quitte,
il me manque quelque chose,
et je me sens fébrile.

J’ai mal…
En silence…
Je pense…

Il est des moments si doux
que lorsqu’il me quitte,
Il me manque une partie de ma vie,
et je me sens si mal.

J’ai mal…
En silence…
Je pense…

Mon cœur blessé crie sa douleur,
Mon corps fatigué pleure.

J’ai mal…
En silence…
Je pense…

La nuit au clair de lune,
Les étoiles une par une,
Dansent sous mes yeux,
Brillent de mille feux.

Il me manque une partie de moi,
Rien n’apaisera mon cœur,
Il est un parfum si doux,
Que le manque rend fou…

Je pleure…
La nuit…

Sylvie Badi – Il est un parfum si doux

IL EST UN PARFUM SI DOUX © Copyright 2016 Sylvie Badi


Pour voter, vous devez être connecté (utilisez connexion facebook ou par email)
Veuillez vous connecter pour voter: Connexion Facebook  Connexion Email
Note du public :
4.11 sur 35 vote(s)

54 commentaires

    1. Ne te laisse pas démonter surtout !! Reste pour notre plaisir !!! Au diable les aigris qui croient détenir la vérité ! La poésie c’est une affaire de cœur ! Et le tien déborde …

    2. Un très joli pied de nez …..qui me plait pour ne suivre aucune règle SAUF celui de votre cœur …..
      Je suis néophyte dans la poésie et l’écriture en général , mais je ressens votre texte comme : le naturel !

      Laissons les esprits chagrins et cartésiens ( qui savent pourtant nous apporter leur savoir ) amenons -les à s’ouvrir à l’innovation !

  1. Alors là je ne vois absolument pas en quoi c’est nul. Pour moi la poésie n’a qu’une forme, c’est celle du cœur. Et comme le cœur aime à l’infini, la forme de poésie peut-être infinie. Désolé d’en décevoir certains ou certaines, mais il faudrait revoir ce qu’est exactement la poésie. J’ai horreur qu’on veuille imposer des règles. Peut-être ma façon à moi d’être poète rebelle. Mais j’aime à ma façon, et personne ne me dictera comment je dois aimer.
    Bravo mille fois Syl Vie. Continues comme ça, et s’il te plait, reste avec nous, on a trop besoin de personne comme toi.
    Gros bisous.
    Et pour l’occasion je t’attribue 5*, n’en déplaise ! :) :) :) 😉

  2. Moi aussi je suis révoltée et ça vaut bien 5* , ne te laisse pas déstabiliser par des commentaires désobligeants je suis d’accord avec PG et Lucy…NE T’EN VA PAS….Oui PG la poésie est une forme d’expression qui peut être infinie….Les règles imposées….ok c’est bien pour donner des bases…ou sur les bancs de l’école. Pour moi un poète est un créateur , un artiste , il doit garder sa liberté. Personnellement c’est ce que je fais ….on aime ou pas…n’en déplaise aux tenants de règles pures et dures….Hauts les cœurs Sylvie , reste ce sera le meilleur des pieds de nez

    1. D’accord avec vous Mado, il faut des bases. Mais après, aux poètes d’être créateurs et inventeurs (si j’ose dire) de nouvelles formes de poésie. Il faut avoir le cœur et l’esprit ouvert.
      Merci à vous Mado. Bisous ! :)

  3. J’apprends à mes lycéens l’étymologie du mot Poésie: poitevin qui veut dire en Grec ancien « CRÉER » -et je connais cette langue- donc l’écriture poétique est la libre expression dans les mots et dans la forme de ce qu’on veut dire…on peut aimer ou ne pas aimer mais jamais on ne peut dire que c’est nul…C’est du langage de cours de récréation…et pour le coup certainement pas poétique…on a le droit de ne pas aimer mais il faut dire pourquoi précisément et surtout sans donner l’impression qu’on détient la vérité !!! C’ est faire place soit à la jalousie soit à la méchanceté…et est-ce vraiment une attitude de Poète ???

    1. Commentaire parfait Gislaine en ce qui te concerne !! on peut ne pas aimer, mais ces deux commentaires sont affligeants de bêtise !!

  4. Je propose que tous les poètes de La ligue des poètes se soulèvent et se mettent à partager le poème de Syl Vie. Au moins, ces deux personnes sauront ce qu’est un pied de nez. Qu’en pensez-vous ?

  5. j’aime à vous lire , ce sont des mots du coeur qui s’éparpillent et viennent frapper nos sensibilités pour peu qu’on en ait , j’en profite par ce biais pour remercier les défenseurs du droit de publier autre chose que selon des critères établis en matière de style, défendre la poésie des autres de cette manière me plaît énormément, j’accepte toutes les critiques pour autant qu’elles puissent être constructives, j’ai subi pareils déboires , les critiques sont aisées, continuez à laisser parler votre coeur, c’est lui qui dictera les plus belles pages de votre devenir poétique , A.F.

  6. Bonjour Sylvie c’est mon ami Pierre Gilles qui m’a fait découvrir votre poésie et je l’en remercie. J’ai beaucoup aimé n’en déplaise à vos détracteurs ! Personne n’a la même sensibilité et ceux qui trouvent que votre poésie est nulle doivent en être dénué. Qui sommes nous pour nous permettre de juger si une poésie est bonne ou non ? La seule chose qui nous est permis est d’aimer ou de ne pas aimer…. Chère Sylvie continuez à écrire et à enchanter ceux qui apprécient, et laissez faire les autres sans remettre en cause votre talent car comme on dit : peu importe que l’on dise du bien ou du mal de moi, le principal c’est que l’on parle de moi… (ou quelque chose d’approchant lol). Je vous embrasse 😘

  7. Je trouve ce poème charmant…. j’aime les mots qui dansent, ce parfum subtil qui se dégage du silence !
    C’est de la poésie Syl Vie, la tienne et personne n’a le droit de juger ainsi tes écrits !
    Bravo !
    Tout mon soutien étoilé 5 sur 5 !
    Faut continuer !!!

  8. Il s’agit d’une cabale totalement stupide et sans fondement, destinée à te déstabiliser. Je ne connais pas ces donneurs de leçons. Il aurait fallu qu’ils étayent davantage leurs commentaires pour qu’ils donnent un sens à leurs déclarations. .
    Bien faire et laisser dire : c’est mon conseil
    D’autre part, tu ne peux pas partir, n’oublie pas qu’on a à faire ensemble!
    😻

  9. La poésie comme ce site d’ailleurs a pour but le partage , qui dit partage respecte le idées et le travail des autres c’est la base , si on se prétend au dessus ce n’est pas utile de venir perdre son temps parmi les  » petits  » à moins d’avoir peur d’être privée du trône , il me semble que la pensée unique n’a rien à faire dans la poésie .
    Un plus 5 mérité Sylvie .

  10. L’Art en général part de bases édictées pour mieux les contourner !
    On apprécie ou pas , les entorses volontaires , mais on ne se permet pas de « Moi Je » suffisant sans amabilité…….

  11. Toi qui sais tout et qui te prend pour une lumière ! Dis moi ou est l’interrupteur que je puisse fermer ta gueule … Merci !

  12. Courage , Syl Vie , ne vous laissez pas décourager par des commentaires négatifs rien ne vaut . J’adore votre poème digne d’une grande poétesse 👍 👏

  13. Voilà ce que j’ai mis sur mon mur Bisous Syl Vie
    je partage ce poème par solidarité envers notre Amie Syl Vie
    qui subit des attaques suffisamment virulentes pour lui faire
    remettre en question la poursuite de sa participation au
    challenge.
    La poésie est un espace de créativité
    On aime ou pas
    que ceux ou celles qui n’apprécient pas aillent sur
    d’autres groupes que ceux qui sont consacrés à la poésie

  14. Merci vraiment à vous tous, poètes de la ligue. J’ai toujours écrit, j’ai toujours eu cette passion de la lecture, et en arrivant ici, invitée par Gislaine, il y a dix jours, je n’ai pu résister à ce plaisir de pouvoir partager. Je n’ai pas la science infuse mais j’aime proposer ce que j’aime. C’est enrichir ses connaissances que de lire les écrits des autres et de pouvoir en discuter intelligemment. Dans l’élan, je me suis sentie à l’aise, et en joie. Je lis de nombreuses poésies qui ont toutes de la valeur, celle du cœur. Et tous ceux qui partagent cette valeur ont la poésie dans l’âme. Heureusement, celle-ci est richement variée, elle avance avec notre temps, comme j’ai lu au travers de vos commentaires solidaires.
    Alors, encore une fois, merci pour cette solidarité soudaine, j’ai vraiment eu cet après midi en vous lisant, cette image de la liberté, ou chacun levait son stylo en criant VIVE LA LIBERTE D’EXPRESSION POETIQUE !
    Il est un parfum si doux sur la Ligue que lorsque je m’en éloigne, je me perds…
    MERCI

  15. Bonjour Sylvie,

    Je t’inviterai à zapper les commentaires calomnieux et injurieux car ils te feront du mal inutilement et c’est ce que recherche la personne qui est à la base de ces propos!

    Ne commente pas ces mêmes propos car tu leurs donnerais encore plus de valeurs!

    Nous devons rester nous mêmes quoiqu’il arrive.

    Moi j’ai adoré ton doux poème et je sais la douleur qui s’en émane.

    Bonne journée

    1. Merci Thierry. Je me suis tellement sentie agressée, quand j’en parle autour de moi, Oui on me dit aussi de ne pas m’en inquiéter.
      Merci Thierry :)

Laisser un commentaire

Pour laisser un commentaire vous devez etre connecté: