Partagez

Je pleure tous tes silences
Dans un triste requiem
J’ai mal de tes absences
Pensées secrètes carpe diem

Les larmes traversent mon corps
Convulsions de sanglots au fond du cœur
Comme des lames de plus en plus fort
Anéantissent tous mes petits bonheurs

Je déambule dans les couloirs
Avec le souvenir de doux instants
Je fais du tri dans ma mémoire
Toi et moi unis par tous les temps

Un vent de mélancolie souffle sur mes peines
Au jour je crie ma folie sans un seul  bruit
Dans mon sommeil je redoute en silence la haine
Une ombre sournoise danse je la fuis

Qu’as-tu fait de moi Ô tendre fantôme
Je m’incline devant autant de passion
Tu protèges mon cœur loin sous un dôme
Éternelle prison de nos âmes en fusion.

JE M’INCLINE © Copyright 2016 Sylvie Badi



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
3.87 sur 16 votes