Partagez

Je m’ordonne…

De dormir, je m’ordonne,
Dans ses bras, je m’abandonne,
Il fallait que je me résonne,
Dans ma tête, le fracas tonne…

Morphée ne sera pas mon amant,
Dormir me laissera très sagement,
Caresse de rêve sans effleurement,
Juste le temps de mon apaisement…

Enfin ! Je me faufile, je glisse peu à peu,
Dans mes draps bleus, vêtue de bleu,
Comme la nuit au clair d’un camaïeu,
Je m’enfuis, la lune luit, c’est délicieux…

Si Morphée m’était conté, il veillerai,
Dans ses bras, longtemps je resterai,
Dans les tiens, c’est le verbe aimer,
Morphée s’endort, viens me réveiller…

Pascale Mège-Monier
Illustration photo internet



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.57 sur 7 votes