Partagez

Je suis femme !

Ça n’a pas d’importance
Si l’absence me fouette
Et l’amour me fait fie
Je suis femme sacrifice
Fourmilière,
Qui s’efface dans l’oubli
Dans les grottes du passé
Ma pensée s’achemine
Reconnaissent
Sa mémoire, son devoir
Dans la vie…

Ça n’a pas d’importance
Si je crie
Si je pleure
Et peu importe, si je meurs
Je laisserai sur la margelle de la mémoire
Mon écho, qui sourit…

Ça n’a pas d’importance
Si je traîne la savate
Sur les parquets de ma ville
Je voyage, sans bagage
Sans appui …

Peu importe
Si mes pieds fatigués, m’abandonnent
Je m’assoirai à l’ombre de mon ombre
Et laisserai mon âme vagabonde, voyager
Sur mes Monts, sur mes landes
Et les chemins de ma vie…

Ça n’a pas d’importance
Je suis femme
Qui revête sa mémoire
Qui refile les sillons
Pour les cœurs endurcis
Et les âmes qui s’absentent…

Ça n’a pas d’importance
Je suis femme
Et mon âme dépendante
Heureuse, pour les autres
Dans la vie
De ma vie de poète
L’enfant en moi, agonie .
Maissa Boutiche, Ain Bénian, Alger, Algérie, le 18/08/2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.94 sur 64 votes